Vous êtes ?

Géothermie : Enjeux et chiffre-clefs

Depuis 2010 les projets de géothermie haute température se sont développés en France et tout particulièrement en Alsace, région propice à cette technologie au regard de la géologie particulière du fossé rhénan.

En 2013, 6 dossiers de géothermie haute température (supérieure à 150°) et 4 dossiers de géothermie basse température ont été instruits. La liste des permis est consultable sur le site de la DREAL Alsace :
Sitewww.alsace.developpement-durable.gouv.fr

La géothermie Haute Température (supérieure à 150°C)

Il existe en Alsace un site minier de géothermie à haute température : le projet de Soultz-sous-Forêts.
Le concept du projet est celui du système géothermal amélioré ("enhanced geothermal system") : son principe repose sur la circulation d'eau au sein d'une masse granitique fracturée chaude (200°C), dont les failles naturelles sont optimisées par une action chimique et hydraulique. Le site de Soultz compte trois puits profonds de 5000 mètres chacun : un puits de production et deux pour la réinjection de l'eau. Il a commencé à produire de l'électricité en juin 2008, grâce à une turbine à vapeur utilisant la chaleur prélevée dans l'eau circulant dans les profondeurs et est relié au réseau électrique depuis le 1er janvier 2011. Aujourd'hui le site de Soultz est en reconstruction afin de devenir une véritable installation industrielle, qui devrait être opérationnelle au premier semestre 2016. Néanmoins le site de Soultz-sous-Forêts restera accessible aux scientifiques internationaux qui voudront lancer des sujets d'études.

La géothermie Haute Température en Alsace
La géothermie Haute Température en Alsace
Site pilote de Soultz-sous-Forêts dans le Bas-Rhin
cliquez pour agrandir l'image Site pilote de Soultz-sous-Forêts
dans le Bas-Rhin

D'autres projets de géothermie à haute température existent en Alsace et particulièrement le projet ECOGI qui regroupe les sociétés Électricité de Strasbourg, Roquette frères et la Caisse des Dépôts et Consignation.
Ce projet vise à fournir en chaleur l'usine Roquette de Beinheim à hauteur de 24MW à partir d'un doublet géothermique situé à 15 kms de là sur le ban de la commune de Rittershoffen.
Le doublet géothermique est aujourd'hui réalisé et les essais de circulation effectués donnent confiance aux industriels.
La double conduite d'eau chaude de Rittershoffen à Beinheim est en cours de réalisation et l'installation devrait être opérationnelle début 2016.

D'autres projets existent sur Illkirch-Graffenstaden, Wissembourg et Strasbourg que ce soit pour de la production d'électricité ou des réseaux de chaleur ou les deux en cogénération.
Des demandes d'autorisation d'ouverture de travaux miniers sont en cours d'instruction et les enquêtes publiques ont eu lieu de mi-avril à mi-mai 2015.
A l'heure actuelle 7 Permis Exclusifs de recherche ont été délivrés en Alsace par arrêté ministériel.
Le site de Soultz sous-Forêts a également demandé une concession, dossier en cours d'instruction, ce qui en ferait la 1ere concession géothermique existante en métropole.

Les procédures d'obtention des titres miniers, ainsi que d'ouverture des travaux en géothermie haute température sont les mêmes qu'en hydrocarbures.

PDFCarte des titres miniers géothermie haute température 

La géothermie basse température (inférieure à 150°C)

Cinq autorisations de Recherche ont été déposés en 2014, notamment autour de la Communauté Urbaine de Strasbourg, mais également dans le Haut-Rhin dans une large zone couvrant la M2A.
Ces autorisations de recherche seront proposées à la signature de Mrs les préfets au 1er semestre 2015.
En 2014 une demande concernant une installation alimentant en chaleur le groupe scolaire de Donnenheim, à partir de 28 sondes géothermiques à 150 mètres de profondeur a été déposée sur le modèle de l'installation de Kriegsheim-Rottelsheim existant depuis 2011. Le chantier a été réalisé début 2015 et l'installation doit être en service pour la rentrée scolaire 2015.

PDFCarte des titres miniers géothermie basse température

La géothermie de minime importance

Il faut noter que la géothermie en général connaît un regain d'intérêt, puisque les applications dites de très basse énergie se multiplient chez les particuliers par l'installation de pompes à chaleur soit sur sondes soit sur nappe. C'est ce que l'on appelle la géothermie de minime importance.
Ce type de géothermie n'est pas, dans sa très grande majorité, soumise à autorisation, mais nécessite tout de même des précautions lors des forages. Un décret a été signé en janvier 2015 réglementant cette activité.

Retour en haut