Vous êtes ?

Glossaire



GES (GAZ À EFFET DE SERRE), PRG (POUVOIR DE RÉCHAUFFEMENT GLOBAL) ET ÉQUIVALENT CARBONE

Les différents gaz ne contribuent pas tous à la même hauteur à l'effet de serre. En effet, certains ont un pouvoir de réchauffement plus important que d'autres et/ou une durée de vie plus longue. La contribution à l'effet de serre de chaque gaz se mesure grâce au pouvoir de réchauffement global (PRG). Le pouvoir de réchauffement global d'un gaz se définit comme le forçage radiatif (c'est à dire la puissance radiative que le gaz à effet de serre renvoie vers le sol), cumulé sur une durée de 100 ans. Cette valeur se mesure relativement au C02. Si on émet 1 kg de méthane (CH4) dans l'atmosphère, on produira le même effet, sur un siècle, que si on avait émis 23 kg de dioxyde de carbone (PRG du méthane = 23). Si on émet 1 kg d'hexafluorure de soufre (SP6) dans l'atmosphère, on produira le même effet, sur un siècle, que si on avait émis 23 900 kg de dioxyde de carbone. Si on émet 1 kg de protoxyde d'azote (N20) dans l'atmosphère, on produira le même effet, sur un siècle, que si on avait émis 310 kg de dioxyde de carbone. C'est pourquoi, les gaz à effet de serre (GES), sont mesurés en équivalent carbone. Par définition, 1 kg de C02 vaut 0,2727 kg d'équivalent carbone, c'est à dire le poids du carbone seul dans le composé gaz carbonique. Pour les autres gaz, l'équivalent carbone vaut : PRG relatif x 0,2727. (Source CCIP).

 
Retour en haut